Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie appelée la Magdaléenne (Marie, Marie-Madeleine)

Site historique consacré à Marie, surnommée "la Magdaléenne" (alias Marie de Magdala, alias Marie-Madeleine)

Pourquoi Marie-Madeleine ne peut pas avoir été la femme de Jésus

Recommended Book on Academia / Livre recommandé sur Academia

 

 

English version

Click below

Thierry Murcia

 

 

Marie-Madeleine : l’insoupçonnable vérité

 

ou

 

Pourquoi Marie-Madeleine ne peut pas avoir été la femme de Jésus

 

Propos recueillis par Nicolas Koberich

Marie appelée la Magdaléenne (Thierry Murcia, 2017) / Merlin, l'enchanteur romantique (Nicolas Koberich, 2008)
Marie appelée la Magdaléenne (Thierry Murcia, 2017) / Merlin, l'enchanteur romantique (Nicolas Koberich, 2008)
Marie appelée la Magdaléenne (Thierry Murcia, 2017) / Merlin, l'enchanteur romantique (Nicolas Koberich, 2008)

Marie appelée la Magdaléenne (Thierry Murcia, 2017) / Merlin, l'enchanteur romantique (Nicolas Koberich, 2008)

Avertissement au lecteur

 

Cet opuscule reprend l’essentiel des informations et des découvertes récemment publiées dans :

 

Marie appelée la Magdaléenne

 ier - viiie siècle –

Entre Traditions et Histoire

 

Essentiellement conçu pour permettre au public le plus large possible d’avoir facilement accès au résultat de ces investigations, aucune note (hormis les renvois aux annexes) ni référence ne vient en entraver la lecture. Le lecteur averti et/ou plus exigeant est invité à se tourner vers l’édition scientifique parue en 2017 aux Presses Universitaires de Provence dans la collection « Héritage méditerranéen »[1].

 

[1] Une courte synthèse du résultat de ces travaux est également disponible en ligne : Thierry Murcia, Marie de Magdala : la Mère de Jésus ?, Connaissance hellénique, ὁ λύχνος 141, juillet 2015 (28/06/2015), article premier. Online : http://ch.hypotheses.org/1278

Table des matières et 4e page de couverture (dos du livre)

Avec liens hypertextes vers les différents chapitres

Lien ci-dessous

Marie-Madeleine

 

« Madeleine (sainte Marie-) : pécheresse convertie par Jésus-Christ »

                                                                                 Petit Larousse, 1966

 

Propos recueillis par Nicolas Koberich, docteur ès Lettres et écrivain

Interface

Extrait de : Thierry Murcia, Marie-Madeleine : l’insoupçonnable vérité ou Pourquoi Marie-Madeleine ne peut pas avoir été la femme de Jésus, Propos recueillis par Nicolas Koberich[1], La Vie des Classiques (éditions les Belles Lettres), 2017, p. 7-8.

 

-          Thierry Murcia, vous êtes historien, spécialiste du judaïsme antique et du christianisme des origines et membre associé du CPAF, une unité de recherche dépendant à la fois de l’Université de Provence et du CNRS. Vous venez d’achever la rédaction d’un ouvrage sur Marie-Madeleine et vous auriez fait une découverte véritablement étonnante ?…

-          Oui. En fait, cette découverte remonte au milieu des années quatre-vingt-dix mais il ne s’agissait, au départ, que d’une forte présomption.

-          Mais, tout d’abord, que savons-nous, au juste, sur Marie-Madeleine ? 

-          Pas grand-chose. L’essentiel de nos informations dépend directement des évangiles : Marie de Magdala est mentionnée parmi les femmes que Jésus avait soignées et qui s’étaient attachées à lui. Avec quelques autres, elle soutenait financièrement le petit groupe des disciples.

-          Et elle compte également parmi les témoins de la Crucifixion…

-          Tout à fait. D’après Jean, au Calvaire, elle est présente au pied même de la Croix. D’après les Synoptiques (les trois autres évangélistes : Matthieu, Marc et Luc) elle observe la scène mais à quelque distance. Elle assiste ensuite à l’ensevelissement et, le jour du Sabbat achevé, c’est la première à se rendre sur la tombe de Jésus. D’après Jean, Marie de Magdala est même la première personne à qui le Ressuscité se manifeste alors. Et c’est elle qui annonce la bonne nouvelle aux disciples.

 

[1] Docteur ès Lettres et écrivain.

La suite sur Overblog

Lien ci-dessous

 

Livre complet consultable et téléchargeable gratuitement sur Academia

Lien ci-dessous

Voir également :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article